AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quand les noirs avaient des esclaves blancs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bantaharmataladji



Nombre de messages : 13
Age : 37
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Quand les noirs avaient des esclaves blancs   Mar 26 Fév - 18:17

Lorsque Serge Bilé conte les gloires de l’Afrique...
Son dernier ouvrage : « Quand les noirs avaient des esclaves blancs »

Après le best-seller Noirs dans les camps nazis et le succès de La légende du sexe surdimensionné des Noirs, sortis tous deux en 2005, le journaliste et écrivain franco-ivoirien Serge Bilé publie Quand les noirs avaient des esclaves blancs aux éditions Pascal Galodé. Un essai qui met en lumière une période fastueuse de l’histoire africaine, celle du moyen- âge où le Soudan occidental connut une formidable apogée.


samedi 23 février 2008, par Criss Bailly

Faste, érudition et puissance, le nouveau livre de Serge Bilé, Quand les noirs avaient des esclaves blancs, nous ramène au temps des empires de Ghana, du Mali et du Songhay, qui illuminèrent le Soudan occidental entre le 9ème et le 16ème siècle. Civilisations riches et fortes, où l’écriture, les sciences, la médecine et les arts tenaient une place de choix.

« Je n’ai pas la prétention d’être un historien mais plutôt un vulgarisateur. Je cherche à mettre à la portée de tous, des faits historiques, quelquefois connus que par quelques initiés, souligne Serge Bilé. C’est mon côté journaliste qui veut ça. Ce qui m’importe, c’est de faire sauter les verrous de l’Histoire de l’Afrique, qui reste mal connue en dehors de la traite négrière. »

On découvre ou redécouvre, au fil des pages de l’essai, une pléiade de souverains africains, épris, les uns autant que les autres, de conquêtes et de progrès, dans une Afrique flamboyante. C’est le cas de Soundiata Kéïta, qui fit adopter, au 13ème siècle, une charte des droits de l’homme, stipulant, dans son article 16, que « les femmes, en plus de leurs occupations quotidiennes, doivent être associées à tous nos gouvernements ». La parité politique avant l’heure…

Une Afrique fastueuse et conquérante

On y apprend par exemple, que l’empereur Aboubekr II, entreprit, bien avant Christophe Colomb, de traverser l’Atlantique et fit équiper pas moins de deux cents navires, remplis d’hommes, d’or, d’eau et de vivres. L’histoire ne dit pas comment s’est terminée l’expédition. Mais Serge Bilé rapporte que l’explorateur espagnol Vasco Nuñez de Balboa a rencontré des Noirs, en 1513, sur l’isthme de Panama, et que ces derniers, d’après les témoignages, « ne pouvaient s’être installés dans cet endroit qu’avant l’arrivée de Christophe Colomb au Nouveau-Monde ».

D’autres monarques, cités dans ce livre, ont laissé une trace dans les mémoires africaines. Kankan Moussa, tout d’abord, qui fit un pèlerinage fastueux, en 1324, à la Mecque, et fit connaître l’empire et l’or de Mali dans le monde entier. Il s’illustra par ailleurs en instituant l’école obligatoire pour tous les enfants âgés de sept ans et plus. Cela, bien avant… la colonisation française !

L’Askia Mohamed fut aussi un précurseur. Il créa, dès le 16ème siècle, une armée de métier et un ministère de l’intégration pour les… Blancs, comme on désignait alors les Arabes et les Berbères ». Certains d’entre eux, réduits en esclavage, se retrouvèrent au service des empereurs noirs. D’autres Blancs, comme les mamluks turcs, furent également achetés en Egypte.

Serge Bilé rappelle, en outre, que la vie intellectuelle était intense à Tombouctou. L’enseignement, dispensé à l’époque, à l’université de Sankoré, n’avait rien à envier à celui de Cordoue, Damas, Grenade ou au Caire, dans les domaines aussi bien de l’astrologie, de la géographie, que de la rhétorique. Léon l’Africain, qui la visita en 1526, indique, d’ailleurs, qu’on tirait, dans cette ville, « plus de bénéfices de la vente des livres manuscrits que de tout le reste des marchandises ».

Un appel à la renaissance africaine

On pourrait énumérer encore les informations, plus précieuses les unes que les autres. Cet essai est truffé de révélations qui invitent, en réalité, à penser autrement l’Histoire de l’Afrique et la place de l’homme africain dans l’Histoire.

« J’avais envie d’écrire ce livre pour dire à mes enfants : vos ancêtres n’ont pas été que des esclaves et des colonisés. Ils ont aussi joué, bien avant tout cela, un rôle important dans la marche du monde. Et, ça, aussi, il ne faut pas l’oublier. », nous a confié Serge Bilé.

Cet ouvrage, qui connaît un succès en librairie, arrive si l‘on devait le rappeler, quelques mois après le discours de Dakar de Nicolas Sarkozy.

Véritable somme sur les empires de Ghana, de Mali et du Songhay, d’autant plus intéressant qu’il n’invite pas à la nostalgie d’un passé glorieux et regretté, il exhorte, in fine, à la renaissance de l’Afrique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quand les noirs avaient des esclaves blancs   Mer 27 Fév - 1:33

Salaam à tout le monde,
Je ne me connecte plus beaucoup actuellement pour un contexte passager mais inchaallah vous me verrez bientôt. Le texte de bilé est très intéréssant d'autant qu'il va marquer l'histoire même si c'est un essai. C'est surtout un révélateur. A notre époque en effet on essaie de nous faire revisiter le passé par des canaux assez simples pour ne pas dire simpliste. Bilé dit qu'il n'est pas historien, eh bien il a bien fait de le dire parce que des historiens professionnels et sérieux ont dit autrement ce qu'il soutient. Attention à ces littératures qui surfent sur une époque où la quête identitaire rime avec la manne financière. Lisez "Les portes de l'or" de A. Bathily, Ibrahima Baba Kaké, Oumar Kane les littératures de la Rihla et vous comprendrez les choses autrement. La première des nuances que vous comprendrez c'est que les noirs de ghana ont dominé des territoires maures d'Aoudaghost avant d'être à leur tour battus vers 1076. Dominer un pays ce n'est pas l'esclavagiser. Avoir des esclaves arabes ne montre d'ailleurs aucuunement qu'ils leur soient supérieurs. C'est juste un indicateur que de pauvres hères victimes de guerres, de razzia de rapts ont été livrés à la vente traités telle de la marchandise. Aucune réjouissance à cela, que ce soit sous Askias Mohamed ou Soundjata qui ont sûrement eu plus d'esclaves noirs que blancs. je trouve qu'il faut parler de l'histoire en évitant de la contxtualiser parce qu'autrement on risque d'ampliquer tel ou tel phénomène. Voila un premier jet de ce que je passe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
bantaharmataladji



Nombre de messages : 13
Age : 37
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: la source   Mer 27 Fév - 17:45

j'aimerais bien preciser la source de cette information et dire que le livre et actuelement disponible par commende dans le site de amazon.fr
donc la source est afrik.com
Salut et Merci pour tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quand les noirs avaient des esclaves blancs   Mer 27 Fév - 18:56

salaam Banta,
Je te conseille à toi comme aux autres de ne pas vous limiter à ces lectures fantasques pour ne pas dire fantasmagoriques. Lisez les vrais historiens, retrouvez les vraies références. Vous avez un cousin qui s'appelle Cheikhna Wagué qui est spécialisé dans ce domaine. Il est historien africaniste et finit actuellement sa thèse sur les sooninke du Fouta. Autant dire qu'il maîtrise bien l'histoire des rois et des empires ouest-africains. mais de toutes les façons il n'ya rien de secret à ces sources. Elles sont accessibles à tous. N'hésitez pas à le contacter s'il le faut, il vous orientera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
bantaharmataladji



Nombre de messages : 13
Age : 37
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: reponse   Mer 27 Fév - 20:44

wa aleykoum as salam
je suis d'accord qu'on ne doit pas resté sur un seul historien, mais moi c qui m'intéresse c ne pas la nostalgie du passé mais soulever la fameuse phrase du Bilé "« J’avais envie d’écrire ce livre pour dire à mes enfants : vos ancêtres n’ont pas été que des esclaves et des colonisés. Ils ont aussi joué, bien avant tout cela, un rôle important dans la marche du monde. Et, ça, aussi, il ne faut pas l’oublier" c'est une phrase qu'on doit ecrire avec l'eau d'or.mais je veux souligner que meme si nos ancetres ont joué un role dans l'histoire mondial mais leur role na rien avoir avec c que faisaient les occidentaux en colonisant nos ancentres d'une maniére inhumaine car l'histoire nous raconte que aprés le pèlerinage de kankan moussa dont il a distribué de l'or d'une maniére inimaginaire acompagner des chevaux et pietont qui portent des batons en or et....aprés ce pèlerinage les occidentaux on commencé a reflechir comment conoliser l'afrique.mais c qui est plus grave pour moi est que la conolisations des pays africains certain dit Tiers monde ne pas une question politique tout seulement mais plus tot religeux car ils ont amené avec eux leur christianisme trés largement en afrique mais aussi il reffere a la bible pour commises de crimes inihumains.l'historien guyanien a analysé cette idée dans son œuvre intitulé( Et l'Europe sous-développa l'Afrique) la bible dit "ceux qui possedent nous les donnerons plus.et nous allons prendre de ceux qui ne possedent pas le peu qu'ils possedent" (c ma traduction le texte est en arabe) et un economiste bourgoige a traduit ce texte en disant que ceux qui ne possedent pas le ou les pauvres c sont des pays pauvres contemporains.et tu vois comment il justifie leur conolisation inhumaine.maintenat c a nous de connaitre nos passés pour etablir notre future.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Quand les noirs avaient des esclaves blancs   Mer 27 Fév - 23:51

Rebonsoir frère,
Je reviens sur cette discussion qui est très intéressante et qui quelque part avouons le est très actuelle. J'ai attendu avec espoir ta réponse et je n'ai pas été déçu. Je commencerais par dire que Bilé a raté son travail dès lors qu'il dit que ses ancetres ont eu des esclaves blancs parce que ce n'est pas une fierté. L'esclavage est un état dégradant parce que le statut d'office de toute humanité est la liberté. Que cet esclavagisme soit fait momentanément et dans un but pédagogique est compréhensible comme le pratiquent une certaine religion. D'ailleurs je n'ai jamais entendu un homme respectable ou un penseur se glorifier d'avoir été esclvagiste ou descendant d'esclavagiste. Si cet homme avait démontré que ses ancetres ont contribué d'une manière ou d'une autre à une évolution durable de leur peuple et de l'humanité, j'aurais compris. Alors je te pose la question: est ce que ses ancetres ont été inventeurs de l'écriture, le gouvernail, de la caravelle ou d'autre chose ? Si tu lis les historiens que je t'ai cité tu comprendras que les rois soudanais qui sont partis au pèlerinage ont apporté beaucoup de richesse dans les pays arabes mais pour en retour récolter des prunes. D'ailleurs est ce que tu sais comment cet or était collecté? Demandes après leurs pauvres vassaux et à leurs esclaves et tu verras qu'eux ont subi beaucoup d'injustices. Le roi africain qui va se pavaner en arabie avec de l'or et autres ne doit pas nous faire rever. Toi qui connait les grands souverains abassides est ce que tu connais un seul exemple de ce type chez eux ou nulle part ailleurs.
Quant à la colonisation, à l'arrivée du blanc le miniscule Sénégal dc'aujourd'hui était constitué du Fouta, du Baol, du Saloum, du Sine, du Cayor etc.. autant de royaumes qui se faisaient la guerre entre eux. Les blancs ont profité de ce fait pour l'exacerber, ce qui est normal pour des gens qui voulaient profiter de nos richesses. Tu parles de conquete inhumaine. Prenons exemple sur le royaume Bambara de Sègou. Tous les habitants étaient des sujets-esclaves du roi Biton Coulibaly, Daa-Monzon ou Ngolo Diarra. Les rois soninké Bathily au Diafounou étaient de meme famille mais se livraient des guerres fratricides. La liste est longue. Pour résumer la colonisation est dégradante mais ne crois surtout pas que les noirs sont moins inhumains envers leurs frères. La preuve l'armée des colons était constitué de noirs. Les mécontents à recruter étaient légion mon cher. L'histoire est assez complexe et la simplifier n'arrange rien malheureusement. Bon après on peut militer pour la défense de la cause noire et on a le statut de militant. Mais la réalité historique qui est assez cruelle nous rattrappe toujours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
mooha



Nombre de messages : 11
Age : 32
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Quand les noirs avaient des esclaves blancs   Jeu 28 Fév - 18:22

Hello guys...
Ahhhh weeeeh sa evolue vite, on est a 206 msg, et quand est ce qu`on atteinra les 1ooo ? D`ici une semaine, un moi , un an....
il ya une grande surprise que Mr BILL GATES nous a reserve..... croyez moi, ce n`est pas du blague BUT LOOOLLL....
Bon, une question : M. Issatidiane, etes vous un historien ou quoi ? Vous connaissez l`histoire de vos ancetres heinnnnnnnnn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand les noirs avaient des esclaves blancs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand les noirs avaient des esclaves blancs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand l'éducation "alternative" isole...
» Quand mon retour provoque l'apocalypse...
» Quand l'UE nous impose les OGM et les farines animales...
» Quand un instit...
» Les produits bébé : jusqu'à quand ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Débats et discussions :: Discussions diverses-
Sauter vers: