AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amadoufatou



Nombre de messages : 24
Age : 36
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Ven 22 Fév - 15:26

Il est merveilleux cet homme! il ne cesse d'agiter les Etats-Unis et le monde entier.
Ce qui est entain de se passer aux Etats-Unis prouve encore une fois que ce pays est la première démocratie du monde. (celui qui ne partage pas mon avis qu'il se manifeste)
Je vous invite à lire cet article.

Obama, une révolution américaine
Cet homme a quelque chose de fascinant. Something groundbreaking. « Quelque chose qui fait bouger le sol »…
Avec cette incroyable jeunesse, cette formidable confiance en lui, ce sourire, le magnétisme, la voix aussi. Et cet air tout à la fois de beau gosse, de gendre idéal et de rock star, qui masque à peine le phénoménal animal politique, un killer, qui a mis le power couple Clinton et l’establishment du pays dos au mur.
Je ne sais pas si Barack Obama gagnera les primaires de son parti. Et encore moins s’il sera élu président, the next commander in chief de la plus grande puissance de la planète. Mais ce que nous voyons est déjà est énorme. Révolutionnaire.
Il se passe quelque chose aux États-Unis, le pays de George W. Bush, des néoconservateurs, de Guantánamo, d’Abou Ghraib… Ce pays traumatisé par les attentats du 11 Septembre, par la guerre en Irak, par ses relations avec les Arabes, l’Orient, les musulmans. Ce pays-là est face à une formidable envie de changement de politique, de génération, de visage. Qui s’incarne dans un homme venu d’ailleurs, mais qui a eu la chance de naître à Hawaii (pour pouvoir être candidat)…
Il se passe quelque chose aux États-Unis, ce pays des « élites blanches », de la droite religieuse, des puissantes amitiés pro-?israéliennes. Ce pays où un homme de moins de 50 ans, à peine sénateur (il a été élu pour la première fois au Sénat des États-Unis en 2004), noir de peau, africain et musulman d’origine, dont le second prénom est Hussein, et dont la grand-mère vit quelque part dans un petit village du Kenya, peut briguer la Maison Blanche…
L’Amérique, immense, puissante et fragile, comme agitée par un mouvement perpétuel, est toujours en avance de quelque chose sur le reste du monde. La société la plus mélangée, la plus multiconfessionnelle, la plus multiraciale mais aussi la plus inégalitaire, la plus marquée par les préjugés et les bigoteries est en train de produire un homme d’État à son image. Un métis politique, culturel, religieux.
Cela suppose un certain courage collectif. Je ne suis pas sûr qu’un Barack Obama soit possible aujourd’hui en Europe (imaginez un homme venu d’Afrique, d’origine musulmane). Je ne suis pas sûr qu’un Barack Obama « inversé » (blanc ou même métis) soit possible en Afrique subsaharienne. Sans parler de l’Orient et du monde arabe (avec une personnalité d’origine chrétienne par exemple…).
Il se passe quelque chose aux États-Unis, cette étrange démocratie, rongée par les lobbies, par l’argent, parfois capable de sortir un être à part, imprévu, pour la présider. Un acteur vieillissant, un planteur de cacahuètes, un gouverneur saxophoniste…
Je ne sais pas si Barack Obama sera le prochain président des États-Unis. Ou s’il le sera un jour. Mais je l’espère. Je veux voir cette autre Amérique, jeune, décomplexée, ouverte sur le monde, inexpérimentée, celle que l’on voit dans les meetings du sénateur candidat, je veux voir cette Amérique-là prendre le pouvoir. Je veux voir ce qu’un homme différent, américain venu d’ailleurs, avec dans son cœur des traces d’Afrique, je veux voir ce que cet homme-là apportera à son pays et au reste du monde.
par ZYAD LIMAM(www.jeuneafrique.com)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Ven 22 Fév - 23:02

Bonjour Aamadu,
Je viens de lire cette chronique. Intéréssante, vraiment et surout j'apprends des choses sur Barack Obama. Je ne connaissais pas son origine musulmane par exemple. Il est vrai que l'Amérique nous donne souvent des leçons d'ouverture sur le plan médiatique et politique à nous autres qui sommes du vieux continent et qui nous illustrons souvent par de vieilles idées, dépassées, révolues. Quant on voit de pareils phénomènes qui ne sont pas loin de là des feux de paille, on comprend mieux le sens du fameux: God bless America.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
tireramalle
Admin


Nombre de messages : 3
Age : 41
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 0:01

Amadou tu seras le futur Obama du Sénégal .Excellent texte Je pense qu'il sera le futur président et que ça sera un bon pieds de nez à tous les fascistes et racistes européens qui nous prennent pour des grands enfants .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mooha



Nombre de messages : 11
Age : 32
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 3:25

HELLO EVERYBODY..
Rien a dire AMADOUFATOU, c`est clair que BARACK OBAMA devrait etre un exemple typique pour tout etudiant ressortissant du continent Noir. ET cet artile est plein d`enseigement.
Au fait, je profiterai pour cette occasion de vous presenter un brief portrait de cet homme brave , courageux , intelligent, plein de volonte......

"""""Barack Obama est né le 4 août 1961 à Honolulu, Hawaii. « Barack » signifie « béni » en hébreu, en arabe et swahili[2] alors qu'Obama signifie « lance enflammée » en swahili[3]. Ses parents se sont rencontrés à Hawaii alors qu'ils étaient jeunes étudiants.

Son père, Barack Hussein Obama Sr. (1936-1982) est kenyan. Fils d'un guérisseur de l'ethnie Luo, Barack Hussein Obama Sr. est éduqué dans la religion musulmane mais il est néanmoins sans religion. Jeune cuisinier des colons d'Alego au bord du lac Victoria, il entre à l'école des missionnaires qui lui paieront ses études à Nairobi avant de l'envoyer poursuivre un cursus d'économétrie à l'université d'Hawaii où il fonde l'association des étudiants étrangers et obtient les meilleures notes de sa promotion[4].

Sa mère, Shirley Ann Duham (1942-1995), est descendante de Jefferson Davis, le président des États confédérés d'Amérique. D'origine chrétienne, elle est agnostique. Elle est également d'ascendance cherokee par son père. Originaire du Kansas, fille d'un représentant en meubles, ancien vétéran de l'armée de Patton et d'une employée de banque, qui fut ouvrière des usines d'aéronautique de Wichita en 1941, Shirley Ann Duham est étudiante en anthropologie à l'université d'Hawaii quand elle rencontre Barack Hussein Obama Sr..

Selon les affirmations de Lynne Cheney à la télévision le 17 octobre 2007, Barack Obama aurait aussi une ancêtre commune, – à la 8e génération –, une française, avec le vice-président Dick Cheney. Il a également une ascendance irlandaise, un de ses grand-pères a émigré du comté d'Offaly en Irlande.

Barack Hussein Obama Sr. et Shirley Ann Duham se marient en 1960. Ils divorcent alors que leurs fils Barack Jr., né en 1961, n'a que deux ans. Alors que la New School of New York propose à son père de l'accueillir et de prendre en charge sa famille, celui-ci préfère accepter la proposition de l'Université Harvard et de partir seul. Diplômé en économie, Barack Hussein Obama Sr. repart ensuite au Kenya où il fonde une nouvelle famille. D'abord homme en vue dans le gouvernement kenyan de Jomo Kenyatta, il finit par s'opposer aux projets du président. Limogé, boycotté, il sombre dans la misère et l'alcoolisme avant de se tuer dans un accident de voiture en 1982[5].

Shirley Ann Obama se remarie ensuite avec un étudiant originaire d'Indonésie et la famille emménage à Jakarta où Maya, la demi-sœur de Barack Obama, naîtra. Barack vivra 4 ans, de 1967 à 1971, en Indonésie. Il suit une scolarité difficile, d'abord deux ans dans une école publique musulmane[6] puis deux autres dans un cours catholique et souffre de la mésentente familiale. À l'âge de 10 ans, il est finalement rappatrié, seul, à Honolulu pour vivre chez ses grands-parents maternels, un couple modeste, afin de s'assurer une meilleure scolarité qu'en Indonésie. Plus tard, sa mère, divorcée à nouveau, le rejoindra avec Maya pour vivre dans un minuscule appartement proche de l'école Punahou, la meilleure école privée d'Hawaii, où titulaire d'une bourse, il est scolarisé. La famille ne survit alors qu'à l'aide de bons d'alimentation de l'aide sociale.

Obama racontera cette enfance dans son autobiographie Rêves de mes pères, celle d'une adolescence torturée, enfant à la peau noire dans un monde de blancs, en quête de ce père mythique, économiste brillant mais qui finit sa vie alcoolique et se tue dans un accident de voiture.


Études, famille et carrière professionnelle

Après le lycée, Barack Obama étudie deux ans au Collège occidental de Californie où il trouve un exutoire à ses études dans les fêtes estudiantines dans lesquelles il éprouve pendant un temps un « dangereux penchant pour la défonce[7] » puis il entre à l'Université Columbia de New York. Il en sort diplômé en science politique et en relations internationales.

Il commence une carrière professionnelle à Chicago comme analyste d'affaires d'une grande compagnie financière. En 1984, il choisit de travailler comme animateur social dans le quartier noir défavorisé de South Side. Il devient adjoint de Jerry Kellman un travailleur social chrétien, membre d'un réseau d'églises progressistes. Jusqu'en 1987, Barack Obama, surnommé « Baby Face » par les pasteurs locaux, arpente South Side pour aider les résidents à s'organiser dans la défense de leurs intérêts, pour obtenir le désamiantage des logements sociaux, l'ouverture de bureaux d'embauche ou pour lutter contre la délinquance des jeunes. C'est durant cette période que Barack Obama, élevé sans religion, se rapproche de l'Église unie du Christ, dirigée dans le quartier par le pasteur Jeremiah Wright et se convertit au christianisme.

Obama quitte Chicago en 1987 pour trois ans afin d'étudier le droit à la faculté de droit de Harvard (Harvard Law School) à Boston dont il sera diplômé magna cum laude. En 1990, il y devient le premier noir rédacteur en chef de la prestigieuse Harvard Law Review, élu face à 18 autres candidats.

À la fin de ses études, au lieu de devenir adjoint au juge Abner Mikva, Barack Obama revient à Chicago pour devenir enseignant en droit constitutionnel à l'Université de Chicago[8] et entrer dans un cabinet juridique spécialisé dans la défense des droits civiques.

En 1992, il épouse Michelle Robinson, juriste originaire de Chicago rencontrée en 1989 dans le cabinet d'avocats où il travaille et où elle est avocate associée. Le couple Obama aura deux filles, Malia Ann (née en 1999) et Natasha (née en 2002). Michelle Robinson-Obama est alors une avocate renommée, figure influente du Parti démocrate local et proche du maire de Chicago, Richard M. Daley. C'est elle qui va propulser la carrière politique de son époux[9] alors qu'il n'a, jusque là, milité activement que pour soutenir la candidature de Bill Clinton à la présidence des États-Unis et celle de Carol Moseley-Braun au Sénat."""""""

Source:http://fr.wikipedia.org/wiki/Barack_Obama#Liens_externes pour le tortrait complet de ce monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fatita



Nombre de messages : 11
Age : 32
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 3:30

En effet ce serait quelque chose si ce monsieur était élu président des Etats-unis, un grand boulversement même. Ca prouve quand même une certaine ouverture d'esprit des américains quoi qu'on en dise, car en France on fait tout un raffut parce qu'un noir présent le , alors un président noir accrochons nous!

Les américains sont bien chanceux d'avoir un tel candidat, un candidat qui les mobiliste tant , qui sucite un tel engouement en eux. Aujourd'hui c'est malheureusement ce qui nous manque dans le paysage politique français, surtout à gauche. Nous aussi on aimerait bien supporter un candidat du fond du coeur et croire en un changement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 3:35

Merci mooha. Tu assures avec cet article. Vos contributions me permettent de dépasser les opinions et les apparences que nous présentent les journalistes. Merci encore....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
amadouwoury



Nombre de messages : 21
Age : 40
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 12:02

Salam à vous
Oui, Il se passe quelque chose aux États-Unis, quelque chose d’ inimaginable dans le siècle précédent ; ce pays qui traitait les chiens mieux que les noirs, ce pays d’où les hommes du couleur ont subi tout sorts d’humiliations .
Oui, Il se passe quelque chose aux États-Unis, quelque chose de révolutionnaire, une vraie rupture je ne dirais pas « c’est la rupture tranquille » mais radicale.
La question qui devait être posée ici c’est : est ce le changement physique et « apparence » au niveau de la tête du « squelette » du future gouvernement américain engendra automatiquement une nouvelle politique américaine moins arbitraire moins despotique..??
Je ne suis pas pessimiste et non plus naïf, ce pays ou cette politique qui manipule le monde, nous a habitué toujours de nous( monde musulman) décevoir par les gens qu’on accroche beaucoup d’ espoirs.
Je me rappelle lorsque le général Colin Powell a été nommé comme secrétaire d’état de usa j’étais à l’université au Niger ce jour là on a jubilé les étudiants écrivaient par tout des articles certains composaient des poèmes a sa louange comme s’il allait augmenté nos bourses, que s’est-il passé après ?l’usa a arbitrairement détruit des pays souverains comme Afghânistân et Irak sous l’air de Powell. Je ne suis pas pour les dirigeants de l’époque de ces pays, Saddam ni al qu’Aïda s’il existe réellement ce fantôme, s’ils cachaient derrière le motif de guerre contre les terroristes en Afghânistân pour l’Irak c’est claire que c’était pour leur pétrole, Obama fera quoi devant des choses pareilles. tu me diras qu’il était contre la guerre en Irak, je suis d’accore mais c’est pare ce qu’il est en opposition et cette guerre maudite a couté et coutera beaucoup de pertes pour les enfants de tonton Sam,
tu as dis « cette étrange démocratie, rongée par les lobbies, par l’argent, parfois capable de sortir un être à part, imprévu, pour la présider ». ce ça qui fait peur( mon petit amadou) cette politique immorale inhumaine tout ce que lui intéresse son seul intérêt même s’il faut marcher sur des cadavres.
Je pense que tu seras d’accore avec moi que Obam est épaulé par des forces financières et des lobbyings, ce quoi le prix à payer en échange de cet épaulement ?
Je ne suis pas un expert de la politique américaine et je suis très loin de l’être, tout simplement je suis passionné par les déroulement des politiques mondiale surtout celle de usa vers le monde arabe et musulman,
je me suis permet d’ abordé ce sujet par cet angle pour qu’on fait pas avoir par ce gigantesque brouhaha de ces médias( ?) je n’ai rien contre cet homme à vrai dire il est un exemple pour la réussite, car ce niveau qu’il a atteint on le atteint pas un jour à l’autre ; mais j’aimerais qu’on soit très attentif et très vigilent au déroulement des choses dans ce pays et surtout ces doigts cachés derrière tous ces malheurs et mascarade qui fait rage dans ce monde là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadoufatou



Nombre de messages : 24
Age : 36
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 14:06

Bonjour tout le monde
Je me réjouis de tous ces commentaires. Cela montre que vous suivez de près les primaires américaines. Et ça me fait plaisir aussi de lire d’autres cousins comme mon « comoyugo » Mallé.
En guise de contribution aux propos de Fatita je dirais que ce qui se passe aux Etats Unis arrivera en Europe en général et particulièrement en France qu’ils le veuillent ou non. Voir un noir ou un arabe occuper les reines du pouvoir dans ces pays n’est, à mon avis, qu’une question de temps.
« Ntoxora » tes remarques ont été très pertinentes. Mais saches que le Président Bush avec son administration sont vraiment hors du commun je ne sais même pas comment les qualifier. Pour aborder la question de la non impartialité des dirigeants américains sur leur politique myenorientale ne te réfères pas seulement à l’administration Bush mais aussi aux autres comme Clinton ou les autres démocrates. A mon avis, en ce qui concerne la politique Israeo-arabes de Barack Obama s’il est élu président, il fera mieux que ses prédécesseurs et sera plus impartial qu’eux. Ce n’est pas parce que je le soutiens que je dis cela. Mes propos sont fondés sur cet article que je vous invite encore à lire.

BARACK OBAMA : « AUCUN PEUPLE NE SOUFFRE AUTANT QUE LES PALESTINIENS ! »
vendredi 15 février 2008 , mis en ligne par la rédaction de Montray Kreyol

Le candidat noir à l’investiture démocrate, Barack Obama, subit une véritable rafale de protestations depuis qu’il a déclaré, le mardi 12 février, au « Des Moines Register », un quotidien de l’Iowa :
« No one is suffering more than the Palestinians » (Aucun peuple ne souffre autant que les Palestiniens)
Cette vérité d’évidence risque de coûter très cher à Obama qui jusque là s’était montré plutôt bienveillant au Sénat américain face demandes d’aides militaires formulés par l’entité sioniste et raciste d’Israël. Il était même le chouchou de la Gauche intellectuelle juive de la Côte Est qui voyait en lui un Noir acquis à sa cause.
Rappelons toutefois que pour démolir Obama, la chaîne d’extrême-droite Fox News, la plus regardée aux Etats-Unis, avait déclaré récemment qu’Obama cachait son deuxième prénom qui est « Hussein ». Or, après enquête, il s’est avéré que c’était le père, d’origine kenyane, du candidat démocrate qui portait ce prénom et pas lui. Fox News tentait par là de désigner Obama comme un musulman masqué et donc un extrémiste anti-occidental en puissance. Cette tentative de discrédit était si grossière qu’elle n’a pu empêcher par la suite la victoire d’Obama dans pas moins de 5 états.
Mais, cette fois-ci l’affaire semble beaucoup plus sérieuse. Que s’est-il passé dans l’esprit d’Obama pour déclarer pareille chose ? Ne savait-il pas que ce faisant il se tirait une balle dans les pieds ? Ne mesure-t-il pas bien la formidable puissance de ce lobby ? Ou alors, plus simplement : a-t-il laissé parler son cœur ?
Car s’il existe de nombreux peuples opprimés à travers la planète (Kurdes, Berbères, Corses, Basques, Antillais, Quechuas, Kanaks, Tsiganes etc…), aucun n’a été, comme les Palestiniens, chassé en totalité du territoire où il vivait depuis des siècles et des siècles et n’a vu ledit territoire être repeuplé par des millions de gens venus d’ailleurs. N’importe quel Russe ou Lithuanien débarquant en Israël et se déclarant juif se voit aussitôt fournir logement, allocation, prime d’installation etc…alors que les Palestiniens sont parqués depuis 50 ans dans des camps sans que cela émeuve le moins du monde l’Occident et la Gauche droit-de-l’hommiste.
Quelles que soient les raisons qui ont poussé Obama à faire cette déclaration, nous ne pouvons que l’applaudir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 15:03

Bonjour aux deux Amadou et à tout le monde,
Je viens de lire vos articles. Il est vrai que le débat est passionnant et que cela se voit dans les prises de position. Je suis d'accord avec certaines des choses que vous dites dans vos deux derniers commentaires et pour d'autres non; même si vous citez dès fois des articles de magazines ou de journeaux à votre appui. Sachez par ailleurs que nous n'avons malheureusement pas autant de légitimité qu'un journal ou un magazine pour traiter de certaines questions ultra-sensibles (les prises de position par rapport au sionnisme par exemple). Sur Internet par ailleurs l'utilisation de certains mots peuvent constituer une alerte et une base de contrôle; je ne vous apprends rien. D'ailleurs si vous tappez Tenkura sur Google ou Yahoo vous verrez que nous sommes référencés autrement dit connus. Que le débat se poursuive et faisons juste attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
MLE MANGASS



Nombre de messages : 3
Age : 28
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 19:56

il va jamais gagner les élections lol c est un noir ;un noir au pouvoir sur tout au État unis sa va être un miracle;si il passe il risque de mourir lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 20:30

N'exagérons rien Mle Mangass. N'oublies pas que tu parles peut-être du futur président des States. Alors évoquer sa mort même si c'est pour rigoler, ça reste délicat; surtout que nous avons connu l'affaire Kennedy. Souhaitons-lui longue vie et que le futur nous réserve des surprises. Salaam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
mooha



Nombre de messages : 11
Age : 32
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 20:36

HII MLE Mangass
Ce n’est pas a te contredire MLE MANGAS mais ce que les primaires nous a montre, il a 60 pour cent de chance de remporter ces élections et même s`il s`aura tue je pense quand même l`histoire retiendra que un homme de couleur noir et surtout un descendant Africain parent musulman a pu presider les USA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 20:46

Mooha, ne reviens pas sur cette histoire de mort. Ne lui jettons pas la poisse quand même!!! Il faut qu'il dépasse les primaires c'est le souhait de tous non? Prince far I disait parlant de Bob Marley à l'adresse du peuple jamaîcain: "When you get a champion, you don't kill him, you raise him" A bon entendeur...
Il n'est pas musulman Mooha, c'est un parent chrétien. C'est son père alcoolique qui était musulman. Ne l'oublions pas. Ce n'est pas la religion qui compte ici, ce sont ses qualités intrinsèques. soutenons-le pour tel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
mooha



Nombre de messages : 11
Age : 32
Date d'inscription : 08/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 23 Fév - 21:42

Franchement , c `est clair issa , ne lui souhaitons seulement qu`il gangne ces elections demoncratiquement. Et ce que disait Prince Far est tout a fait vrai « Quand vous êtes un champion vous n'avez pas le tuer, vous élevez ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amadouwoury



Nombre de messages : 21
Age : 40
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Dim 24 Fév - 20:17

Salam à tout le monde
« Ntoxora » permettes moi de saluer cet enthousiasme que tu as pour les affaires mondiales, un vrai étudiant devait être comme ça.
J’ai lu ta réponse ce matin avec bcp attention, les propos que tu as dis de Obama je le savait pas et je les jamais entendus et là je te remercie de me les donner, j’ai essayé d’en savoir plus cet aprem sur google, je suis sorti avec un résultat qui ne ma pas étonné du tout.
en effet, ce que tu as dis n’est qu’un moitié d’un propos qu'il avait dit il ya un moment, il a bel et bien dit : « AUCUN PEUPLE NE SOUFFRE AUTANT QUE LES PALESTINIENS ! » mais il n'a pas arrêté là, peut être les magasines qui ont publié ces propos comme ça sont contre lui et veulent ameuter les forces puissante de ce pays contre lui, ou bien ces propos sont des anciens propos.

Le 1 mai 2007 un journaliste lui a posé cette question : vous avez dit ces derniers temps que aucun peuple ne souffre autant que les palestiniens, vous mainteniez toujours ces remarques ? Obama lui répond : ce que je dis est que aucun peuple ne souffre autant que les palestiniens dans l’échec de ses dirigeants à reconnaître Israël et la condamnation de la violence » tu trouve ça dans ce lien en arabe je sais que tu sais lire et comprendre l’arabe : http://www.isslah.net/modules/news/article.php?storyid=3812
je ré-dis que je ne suis pas contre Obama même Bush en tant que Bush mais je suis contre leurs partialités leurs injustices.
J’aimerais dire à Issa je comprend parfaitement ton inquiétude pour ce nouveau né (le forum) et je pense qu’on a pas dit des choses graves autant que d’autre forum et pense que les frères vont abordé leurs sujets et commentaires avec bcp de maturité. à bienôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baba WAGUE



Nombre de messages : 21
Age : 36
Localisation : DAKAR
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: salut amadou   Lun 25 Fév - 13:13

Ce Braco bama dont tu parle est-il vrai qu'il est d'origine musulman si c'est le cas poura t-il briguer le suffrage des americains ?
Parlons plutot de nos elections locales ici au senegal car il parait que avec la decentralisation que veut faire le Pdt de la Republique Bokidiawe a été proposé comme commune ,qu'en pensez vous ?est ce que nous avons tous les atouts pour etre érigé en commune? avec l'erigion de Matam en region nous avons vu les conséquences donc Attention ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadoufatou



Nombre de messages : 24
Age : 36
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Lun 25 Fév - 14:21

Bonjour tout le monde
Je te remercie pour ces encouragements. C’est vrai que les questions d’ordres internationales ont toujours été des sujets de préoccupation pour moi et surtout tout ce qui concerne les Etats-Unis. Je sais que toi aussi tu es très intéressé par ces questions. Ton engouement envers la télévision Al djazeera et ses émissions en est une preuve. J’ai lu l’article et je le trouve intéressant même si je ne l’ai pas tout à fait compris.
Je tiens à dire à Issatidiane qu’il a raison d’attirer notre attention sur certains sujets qu’il juge trop sensibles car personne d’entre nous ne souhaite que ce « trop beau » forum soit banni. Mais qu’il sache qu’on ne doit pas s’en passer de l’actualité et qu’on ne doit pas se limiter seulement à des choses qui nous regardent directement. Comme c’est un forum de discussion, j’estime que tous les sujets que l’on juge important sont les bienvenus. Mais comme il l’as si bien souligné les plus sensibles doivent être abordés avec beaucoup d’attention.
Pour ceux qui évoquent déjà un possible assassinat de M. Obama, qu’ils sachent que des leaders plus importants que lui ont été assassinés. Je pense au Docteur King, assassiné pour sa lutte farouche pour les droits civiques aux Etats-Unis, je pense aussi au Président John F. Kennedy dont l’assassinat a plongé toute l’Amérique dans la désolation totale. Il y’a aussi son frère Robert qui a été assassiné en pleine campagne électorale. Et sachez aussi qu’assassiner Barack Obama n’est pas aussi simple que certains le pensent. Car depuis bien avant la campagne on a commencé à le protéger (les agents du FBI si je ne me trompe pas) et sa sécurité a été renforcée avec sa montée en puissance dans la campagne. Encore une chose important, je pense que c’est dans l’intérêt des Etats-Unis de bien veiller à la sécurité de Obama s’il est élu président. Car si jamais Barack Obama est assassiné cela va décrédibiliser les Etats-Unis dans leur soi-disant guerre mondiale contre le terrorisme. Car un Etat qui ne parvient pas à protéger son président et à enrayer le terrorisme dans son propre territoire n’a pas vocation à lutter contre le terrorisme dans le monde. Alors mes chers cousines et cousins ne soyons pas pessimistes rien (de faisable) n’est impossible dans ce monde. Il y’a un proverbe qui dit : « L’homme propose Dieu dispose » moi je dirais (avec d’autres) que Dieu a déjà disposé avant que l’homme ne propose ou ne soit en mesure de proposer. Donc ce qui lui arrive devait arriver. Et en tout cas pour ce qui est de ma part j’ai déjà commencé à imaginer:
- un Barack Obama à la maison blanche,
-un Barack Obama dans le bureau ovale,
-un Barack Obama qui prononce chaque année devant le Congrès son discours sur l’état de l’union,
-un Barack Obama en tant que l’homme le plus puissant au monde.
Il est permis de rêver non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amadouwoury



Nombre de messages : 21
Age : 40
Date d'inscription : 05/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Mar 26 Fév - 11:23

Salaam,
Je veux dire que si j’avais la possibilité de faire un choix entre tous ces candidats qui se proposent pour diriger usa, c’est sûr mon choix serait pour Obama, pour une simple raison, le choix sur Obama donnera une leçon à tous qui ont des problèmes mentaux dans ce monde qui continu de croire que un homme de couleur n’a pas l’intelligence d’occuper ces genres de postes, et là je pense aux européens, pour ce que tu as a dit pour mon attachement à la chaîne Al jazeera, j’avoue que cette dernière me plait bcp pas pour rien mais pour leurs analyses des événements et les geopolitiques mondiales et j y trouve bcp d’objectivité je ne dis pas qu’ils sont 100%100 objectif mais en comparant ses infos à ses des occidentaux on va apercevoir la vérité quelque part entre les deux, et j'aimerais dire que un chercheur devait prendre tous les points de vue.
Hee.. ! « LOM » je trouve très intéressant ce que tu as souligné mais il faut nous en ajouter un peut de information et d’éclaircissement et auparavant je tiens de te remercier pour avoir tiré nos attentions à cette question.
Allez en avant.. . !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bantaharmataladji



Nombre de messages : 13
Age : 36
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: reponse   Mer 27 Fév - 18:40

Salut tout le monde
Je ne doute pas qu'il ya une democratie en amerique mais je vous dis que c'est une democratie imaginaire, sinon pour quoi B.obama a besoin de nier son origine musulman pour pouvoir rester candidat.et je ne doute pas une seule seconde que lorsqu'il manifestera son origine musulman il finira ses meetings politiques.peut etre tu me diras qu'il na pas besoin de ca je vous reponds en disant que le president actuel Gorge w bush a manifesté son christianisme dans un entretien télévisé en repondant a la question suivante:qui est ton heros,ben il a repondu jésus christ,et ma vie a changé totalement quand j'ai lu la bible.pour ce qui concerne un noir president, encore une fois je vous repond que ce n'est pas la prémiere fois dans l'histoire de l'humanité car il y avais un roi noir qui a reigner au maroc actuel il est nommé "KAFOUR AL IKHSHIDI"donc l'amerique na rien fait de nouveau et je suis persuadé que si B.obama est en face d'un homme blanc il ne gagnera pas,oui il ne gagnera pas mais les americains n'acceptent pas une femme présidant a la maison blanche, je ne parle pas pour parler mais c'est une realité confirmén par un film americain qui se moque d'une femme président de l'amerique en la montrant avec un ventre en pleine grossesse dans le quel on demande ou est le président d'autre repond le président est enceinte. was salam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Jeu 28 Fév - 17:55

Bonjour,
Intéréssant ce que tu dis en ce qui concerne le roi noir au Maroc, est ce que tu peux nous fournir plus d'infos ou tes sources? En ce qui concerne une présidente américaine, tu n'as pas tort. Certains ou certaines affirment haut et fort non à une présidente à la maison blanche....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
bantaharmataladji



Nombre de messages : 13
Age : 36
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: re reponse   Jeu 28 Fév - 21:08

salam
je vous remercie issa parceque tu ma poussé a faire quelque recherche sur le roi noir que j'ai parlé.tu peut ecrire ce non Abu al-Misk Kafur dans google tu auras la reponse dans le fr.wikipédia.org donc je profite pour corriger une chose est que cet roi u emir noir ne reignait pas au moroc actuel mais plutot en egypte actuel et les pays de Sham a l'epoque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amadoufatou



Nombre de messages : 24
Age : 36
Date d'inscription : 06/02/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Ven 29 Fév - 19:30

Bonjour Banta
J’ai le plaisir de réagir à ta contribution concernant M. Obama et l’Amérique. En fait j’ai fait exprès de réagir tardivement pour donner le soin à quelqu’un d’autre de te répondre pour ne pas monopoliser la discussion sur ce sujet. Et comme tel n’a pas était le cas, me voici te répondre. Je tiens d’abord à te remercier pour tes critiques car c’est cela qui donne un goût à une discussion.
Tu as d’abord soulevé la question sur son l'origine musulmane en prétendant qu’il n’ose pas la manifester. Tout d’abord ce n’est parce que Bush l’a fait que lui aussi est tenu de le faire. Mon cher je te dirai aussi que cette question n’est pas à l’ordre du jour pour plusieurs raisons. D’abord tous les américains savent que son père était musulman et lui-même l’était avant de se convertir au christianisme. Ils savent aussi qu’il a appris le coran quand il était en Indonésie. Et à mon avis tu lui demandes de te réciter Al Fatiha il sera en mesure de le faire. Ensuite saches qu’il ya déjà un musulman qui est élu au congrès en 2006 et qui, quand il prenait fonction, a fait son sermon sur le coran. J’ai tenu a te rappeler tout cela juste pour te dire que les questions raciale et surtout religieuses importent peux les Américains. Pour eux c’est ceci : l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Souviens toi de Modibo Diarra de la NASA qui est surnommé le Gallilé noir par ses collègues. Il a fait ses études ici en France. Demande- toi comment il a fait pour se retrouver entre les astronautes américains alors qu'il aurait pu travailler ici en Europe. D’ailleurs c’est un des facteurs clé du succès de cette nation. Saches encore que nous, ce n'est pas sa religion qui nous intéresse. Ce qui nous importe ce sont ses qualités (comme l’a si bien souligné Issatidiane) et le fait qu’il soit noire et d’origine africaine.
A ce propos tu nous as parlé d’un certain KAFOUR AL IKHSHIDI qui a régné sur l’Egypte. Mais mon frère tu t’es seulement contenté de nous citer son nom mais tu ne nous as pas dit quand ni comment il était devenu roi. Après des rechercher sur Google, comme tu nous l’as recommandé je me suis rendu compte que ta comparaison n’as pas sa place ici (excuse moi de ces termes si tu les trouves méchants je n’ai pas cette intention) car non seulement il a régné au 10e siècle c'est-à-dire en 923 alors que nous sommes au …mais aussi il a régné parce que les enfants de son ancien maître étaient trop jeunes pour régner à cette période. Je n’ai rien contre ce roi c’est juste pour te dire que tu as comparé deux choses qui ne sont pas comparables. Et je finirais par te rappeler ce dicton : « Comparaison n’est pas raison ».
Bonne lecture et bonne réplique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Issatidiane
Admin
avatar

Nombre de messages : 53
Age : 39
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   Sam 1 Mar - 0:51

Aah mes frères vos discussions sont très intéressantes. franchement je suis fier d'avoir des frères d'un tel niveau dans la famille. Surtout sachez que nous vous lisons et que vos interventions sont une richesse pour nous. Merci d'avance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tenkura.forumpro.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si on parlait de Barack Obama et les Etats-Unis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour sur la seconde prestation de serment de Barack Obama - 21/01
» Quand Barack Obama se moque de lui-même dans une vidéo
» L’ultimatum de l’envoyé spécial de Barack Obama: “Joseph Kabila ne doit pas confondre la RDC avec le Burundi”
» Campagne d'obama : idées à prendre ?
» Mende replique à Obama sur les « USD$15 milliards de Kabila » en l’insultant!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Débats et discussions :: Discussions diverses-
Sauter vers: